Les êtres humains utilisent l’énergie éolienne depuis plus de 2 000 ans. L’utilisation du vent pour faire de l’électricité est une évolution plus récente. Une évolution qui commence maintenant à porter ses fruits. La parité réseau/gridparity est atteinte ; le prix de l’énergie éolienne offshore est le même que celui des carburants fossiles. Mais on ne voit pas encore la fin des développements de l’énergie éolienne et des autres sources d’énergie durable.

Énergie éolienne - énergie durable

Les êtres humains utilisent l’énergie éolienne depuis qu’il y a des voiles. Depuis plus de 2 000 ans, le vent assure la propulsion et l’entraînement des bateaux, des moulins et des machines. Avec l’arrivée de l’électricité, l’énergie éolienne a trouvé une nouvelle application ; la fourniture directe de courant électrique. 

Au cours du 20ème siècle, une discussion est apparue à propos du caractère épuisable ou non des sources d’énergie fossiles. On s’est de plus en plus rendu compte des effets sur l’environnement de l’utilisation de ces carburants. Cela a fait naître une demande de sources d’énergie durables et réutilisables. 

Au cours du 20ème siècle, il a été répondu à cette demande avec l’utilisation d’éoliennes à terre. Un processus fastidieux. Les frais liés à la technologie et aux matériaux nécessaires ont pendant longtemps rendu le coût de l’énergie éolienne trop élevé pour qu’elle puisse être rentable. L’énergie éolienne était une énergie durable, mais relativement chère.

Éolienne Offshore et parité réseau

Depuis le début de ce siècle apparaissent de plus en plus d’éoliennes en mer. Une évolution qui chamboule le marché de l’énergie (offshore). Ici aussi, les matériaux et la technologie étaient les principaux postes de dépense. Les fournisseurs d’énergie et les gouvernements ont dû pendant longtemps investir de manière importante dans l’énergie éolienne.

L’énergie éolienne a d’abord coûté plus d’argent qu’elle n’en a rapporté. Mais il y a peu a été atteint le point auquel le coût de l’énergie éolienne est au même niveau que l’énergie produite avec des carburants fossiles. La parité réseau, comme cela s’appelle, a été atteinte. Mais la fin n’est pas encore en vue.

Sif dans l’énergie éolienne offshore

Depuis 2000, nous nous tournons entièrement vers la production de fondations pour l’industrie offshore. Notre histoire dans la sidérurgie nous apporte une connaissance approfondie dans le domaine de l’ingénierie et de la production. Nous sommes ainsi devenus le leader dans le marché éolien offshore dans le domaine des monopiles. De plus, nous produisons également des tubes en acier pour tous les autres types de fondations en mer. Nous nous sommes imposés comme un partenaire fiable, parce que nous relevons les défis à pleines mains. Nous faisons ce que nous disons, chaque jour.

Nous réfléchissons avec nos clients ; la gestion des coûts reste pour nous une priorité. C’est pourquoi nous investissons constamment dans le matériel de production et dans l’extension de notre capacité de production. Grâce à ces investissements, nous pouvons contribuer à la réduction des coûts de l’énergie.

Évolutions dans l’énergie éolienne offshore

Comme nous sommes étroitement concernés par l’énergie offshore, nous discernons à court et moyen terme un certain nombre d’évolutions et de défis qui peuvent entraîner une augmentation de la part de l’énergie éolienne dans les énergies.

Évolutions dans le domaine de l’énergie éolienne

  • La part de l’énergie éolienne offshore croît au sein du mixte énergétique
  • Des parcs éoliens offshore plus importants verront le jour (> 1 GW par projet en moyenne)
  • La chaîne de valeur change : les fabricants de turbines deviennent par exemple développeurs de projets parce qu’ils livrent des centrales éoliennes offshore de premier plan
  • Les grandes turbines ont apporté la parité réseau/gridparity : continuent-elles de croître ?
  • Des éoliennes flottantes
  • Verrons-nous également des turbines volantes ?
  • Marché de l’éolien en croissance en Asie et en Amérique

Défis dans l’énergie éolienne

  • La liaison des parcs d’éoliennes avec les réseaux électriques constitue un défi à moyen terme. Cette liaison sera-t-elle mise en place, de telle sorte que la part croissante de l’énergie éolienne soit également utilisée de manière efficace ?
  • Le réseau énergétique doit de toute manière être rééquilibré pour pouvoir fonctionner avec des pourcentages élevés d’énergie renouvelable

C’est ce que nous considérons vraiment comme les principales évolutions et les principaux défis pour l’énergie éolienne à court et moyen terme. Une période passionnante et énergique s’ouvre maintenant que nous avons atteint la parité réseau. Sif se réjouit de jouer à cet égard un rôle de pionnier. Par exemple en intervenant dans le domaine des plateformes flottantes et en élargissant le marché.

L’énergie éolienne à long terme

Nous percevons également des évolutions et des défis qui influenceront le marché de l’énergie à long terme. Parviendrons-nous à ramener la consommation de carburants fossiles complètement à 0 ? Comment stockerons-nous l’énergie dans le futur et à quelle vitesse va l’électrification ? Quel rôle jouera l’hydrogène ? Bref, l’énergie éolienne n’en est qu’à ses débuts, mais est peut-être en même temps un moyen transitoire vers d’autres sources d’énergie. Nous y réfléchissons et essayons de rapprocher les parties intervenant sur le marché. Ensemble, nous allons plus loin.