Sif estime important d’encourager les projets qui contribuent à durabiliser la production d’énergie. Sur le Maasvlakte, GBM Works participe avec des partenaires à un pilot qui teste une nouvelle méthode durable et rentable pour l’installation des monopieux supportant les éoliennes. Dans ce cadre, Sif a mis à disposition la plaque et le site d’essai.

IMG 6722

Vibro-drill

La méthode vibro-drill a été développée par GBM Works, une société fondée par Ben Arntz et Nick Noordam. Elle consiste à placer les monopieux des éoliennes dans le sol marin à l’aide d’éléments vibrants à la partie inférieure du pieu. Elle diffère donc de l’enfonçage traditionnel à la sonnette, où la force est exercée sur le pieu depuis le dessus. La méthode vibro-drill utilise le poids du pieu même pour l’installer.

IMG 6887

Très intéressant d’un point de vue économique et écologique

Cette nouvelle technique est très intéressante à la fois sur le plan économique et écologique. « Le battage d’un monopieu fait beaucoup de bruit, ce qui nuit à l’écosystème », explique Joris van Rossem, ingénieur en Essais et Logistique chez GBM Works. « Notre méthode entraîne peu de nuisances sonores, et nous n’avons donc pas besoin de placer des écrans antibruit coûteux autour du monopieu. Ce dernier est aussi plus rapidement fixé dans le sol qu’avec les méthodes de battage traditionnelles. Les éléments vibrants étant déjà fixés sur le pieu lors de l’installation, nous pouvons travailler plus rapidement et nous dépendons moins des conditions atmosphériques. Les vibrations à la partie inférieure causent en outre moins de dommages par fatigue des matériaux. Cela pourrait permettre de fabriquer des monopieux plus légers à l’avenir. »

IMG 6888

Essais sur le Maasvlakte

Les essais à terre sont effectués chez Sif sur le Maasvlakte. À cet endroit, le sol sableux a en effet la même composition que le sol marin. Vers mai/juin, des essais auront lieu dans le sol marin avec un monopieu relativement petit au lieu d’une plaque. Les avantages de la méthode vibro-drill devraient permettre d’économiser au total plusieurs millions d’euros lors de la pose de la fondation des éoliennes. Au final, il en résultera également un coût plus réduit pour l’énergie éolienne.

IMG 6893

IMG 6894